Améliorer la fiabilité des repères statistiques du SNE pour mieux éclairer la profession

Chaque année, le Syndicat national de l’édition publie les statistiques de l’édition. En 2017, afin de renforcer la fiabilité et la pertinence de ses chiffres, le SNE a œuvré à la modernisation de son outil statistique, se basant sur trois principes : l’amélioration de la représentativité de l’échantillon, un ajustement en conséquence de l’historique et une transparence sur les méthodes appliquées. Il a été accompagné par le cabinet de conseil AQOA dans cette démarche.

Performante et dynamique pour les éditeurs scolaires – qui ont bénéficié d’une réforme des programmes et d’un renouvellement des manuels d’une ampleur exceptionnelle – l’année 2016 a également été stable et positive pour l’ensemble de la profession.

Le chiffre d’affaires des éditeurs est passé de 2 722,1 millions d’euros en 2015 à 2 837,9 millions d’euros en 2016, soit une évolution de +4,25%. Le nombre d’exemplaires vendus a augmenté de 4,11%, passant de 417,3 millions en 2015 à 434,5 millions en 2016.

Si l’on raisonne hors scolaire, le chiffre d’affaires des éditeurs de l’année 2016 a été stable par rapport à celui de 2015 (+0,11%), tandis que le nombre d’exemplaires vendus a augmenté de +2,5%.

Avec une croissance de + 8% en valeur et de +5% en volume, les ventes de livres au format poche ont connu une belle dynamique en 2016 et une évolution plus favorable que la moyenne des ventes de l’ensemble des livres.

Le marché de l’édition numérique, porté par la croissance de l’édition universitaire et professionnelle, poursuit sa progression. Il a généré, en 2016, toutes catégories éditoriales et tous supports confondus, un chiffre d’affaires de 234 millions d’euros et représente 8,65% du chiffre d’affaires des ventes de livres des éditeurs.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des statistiques 2016 dans le rapport réalisé par le SNE.

 Téléchargez la synthèse des statistiques du SNE.

© 2014 SNE. Tous droits réservés