Replier le sommaire

Jeunesse

Le secteur de la jeunesse (342,4 millions d’euros, soit 13,4% des ventes de livres) a reculé de 3,4% en valeur et de 4,1% en volume, revenant ainsi à son niveau de 2011.

Parmi les trois segments éditoriaux qui composent ce secteur, seule la catégorie éveil, petite enfance, est en croissance (+7,4% en valeur et +5,6% en volume). La fiction jeunesse (150,4 millions d’euros)  recule fortement.

Malgré cette baisse, la jeunesse devient le deuxième secteur éditorial en termes de poids économique, à la faveur de la forte baisse de l’édition scolaire.

Pour découvrir les différentes facettes du secteur jeunesse, rendez-vous sur le site internet Des livres pour la jeunesse.

© 2014 SNE. Tous droits réservés