Le Square Religions Culture et Société au salon Livre Paris 2016 (W56)

Un square « Religion, Culture et Société » fait son apparition au Salon Livre Paris à l’initiative des éditeurs du groupe Religion. Avec l’ambition de rassembler le point de vue des croyants de tous horizons, il s’agit de replacer la religion au cœur du débat.

Programme

Dans cette page

Jeudi 17 mars

11h-12h    
Quelle est la place de la religion dans le monde moderne ?
Décidément, le XXIe siècle est bel et bien religieux. La célèbre phrase, attribuée à tort à André Malraux, semble chaque jour se vérifier davantage. Pour le pire et le meilleur.  Des points de vue géopolitique, historique, social, politique, économique à l’intimité des pratiques fidéiques, les références à la religion ne cessent de questionner notre actualité.
Avec Jean Gouraud (Al Bouraq), Emmanuelle Rémond-Dalyac (Salvator). Animé par Florence Bouchy.

12h-13h
Comment lire les textes sacrés ?
Contrairement à une réaction dite négative, qui voudrait « sauver » de toute façon les récits bibliques et risquerait de devenir fondamentaliste, comment fonder une approche positive des textes sacrés ? Sur quels outils de l’exégèse reposerait une lecture critique et nuancée?
Avec Pauline Bebe (Le Passeur), Hans Ausloos (Lessius). Animé par Bernard Chevilliat.

14h-15h
Les religions peuvent elles se convertir à l’écologie?
Dans son encyclique Laudato de juin 2015, le pape François réaffirme le lien vital qui lie les humains à leur environnement, nos sociétés à la nature. Si la terre est la demeure de l’homme, comme toute demeure elle demande à être habitée, protégée, respectée. L’écologie, comme la religion, serait-elle affaire de conversion ?
Avec Patrice de Plunkett (Artège), Elena Lasida, Christine Kristof Lardet (Yves Michel). Animé par Céline Loozen.

15h-16h
Comment des croyants peuvent-ils changer la société ?
A l’heure où les religions sont vilipendées pour leur intolérance ou leur tentation du pouvoir et où l’on veut réaffirmer l’idéal de laïcité, des croyants continuent de s’engager dans la société au nom de leur foi. Ce combat a-t-il encore un sens ? La religion n’est-elle pas d’abord une affaire privée ? Comment promouvoir ces valeurs d’engagement et de générosité au temps de l’individualisme ambiant ?
Avec Jacques Le Goff (Lessius), Sofiane Meziani (Al Bouraq), Guy Aurenche (Salvator). Animé par Philippe Clanche.     

16h-17h
Existe-t-il un modèle de famille pour les croyants ?
On l’a vu en Europe et particulièrement en France ces dernières années, les débats autour du « mariage pour tous » ont suscité une forte réaction dans les milieux religieux, en particulier catholiques. Peut-on vraiment dire qu’il existe aujourd’hui un modèle unique de famille pour les croyants ?
Avec Denis Moreau (Le Seuil), André Paul (Salvator). Animé par Nicolas Senèze.

17h-18h
Décider de sa mort ?
Même si aujourd’hui  la médecine dispose de tout un arsenal pour lutter contre la douleur, certains d’entre nous réclament le droit de disposer de leur vie pour « mourir dans la
dignité ». Comment se situer face à une telle demande ? Faut-il laisser chacun disposer de sa mort ?
Avec Gabriel Ringlet (Albin Michel), Noëlle Châtelet (Le Seuil), Elisabeth Bourgois (éd. des Béatitudes), Anila Trinlé (Rabsel). Animé par Jean-Antoine Loiseau.

18h-19h
Numérique et économie collaborative : les religions ont-elles quelque chose à dire ?
« Où va le travail humain ? » s’interrogeait Georges Friedmann en 1950 dans un grand livre fondateur de la sociologie du travail. Un demi-siècle plus tard, la question fait puissamment retour. Quelle peut être la contribution du regard religieux à cette réflexion dans un contexte de métamorphose de l’emploi ?
Avec Gilles Babinet (Le Passeur), Pierre de Lauzun (Desclée de Brouwer), Paul Clavier (Salvator).

20h-21h00
La voix des textes
Leurs voix savent prendre de la hauteur et créer les harmoniques d’une rencontre au seuil de l’indicible. Comment réciter les textes sacrés ? Quel souffle aller puiser en soi pour saisir le fil d’une parole qui à la fois traverse et dépasse son messager ? L’homme, chambre d’écho du divin ?
Avec Gérard Rouzier (Empreinte), Yourham Badi. Animé par Leili Anvar.

Vendredi 18 mars

11h-12h
Une vue bouddhiste: Introduction à la pensée et à la pratique
Cette rencontre envisage deux angles d’approches pour initier à la pensée et à la pratique bouddhiste : la comparaison entre logiques occidentales et logique bouddhiste, et le cheminement que doit emprunter tout pratiquant.
Avec Alain Duhayon ( Rabsel éd.), Philippe Oliviéro. Animé par Jean-Marc Falcombello.

12h-13h
Pourquoi le mal ?
Si Dieu a créé le meilleur des mondes possibles (Leibniz), quelle est la raison du mal ? Est-il une conséquence incomprise de la providence divine ou le fruit maudit du libre-arbitre humain ? Cette question abrupte, sur laquelle s’affrontaient Voltaire et Rousseau à propos du tremblement de terre de Lisbonne en 1755, continue d’interroger les fondements de nos actes.
Avec Fabrice Hadjadj (Salvator), Slimane Rezki (Al Bouraq), Lee Seung-un (Serge Safran). Animé par Benoît Chantre.

14h30-15h
La spiritualité, un antidote à la violence ?
Dans leur tension patiente et toujours plus profonde vers la transcendance, de nombreux croyants semblent trouver la paix. La relation à ce qui le dépasse offrirait-elle à l’homme les moyens de lutter contre sa propre violence intérieure ?
Avec Philippe Capelle-Dumont (Salvator). Animé par Ariel Planeix.

15h-16h
Peut-on tout pardonner ?
A l’heure où le pape François insiste sur le thème de la miséricorde, que peut-elle signifier dans notre monde souvent éloigné du religieux ? De même que certains crimes sont « imprescriptibles », peut-on dire qu’il y a des fautes « impardonnables » ? Comment les différentes traditions  se situent-elles face à l’idée du pardon ?
Avec Marc-Alain Ouaknin (Le Seuil), Khaled Roumo (Al Bouraq), Jacques Poujol (Empreinte). Animé par Eduardo Castillo.

16h-17h
Vers une reprise africaine du christianisme ?
Plusieurs penseurs africains contemporains ont été ou demeurent très proches de la Compagnie de Jésus. S’agit-il de simples aléas biographiques ou d’un lien plus profond entre Jésuites et philosophie en Afrique ? Existerait-il une vision africaine du christianisme?
Avec François Buhando (Lessius), François-Xavier Akono. Animé par Pierre Sauvage.

17h-18h
La religion peut-elle inspirer les politiques ?
Si religion et politique sont des « sphères de valeur » ou des « ordres de vie » distincts, aux dires de Max Weber, il reste que leurs discours respectifs sur l’ordonnancement du monde peuvent parfois se rejoindre. Dans quelle mesure et à quelles conditions ?
Avec Bariza Khiari (Al Bouraq, sous réserve), Pierre-Hervé Grosjean (Artège). Animé par Frédérick Casadesus (Réforme).

18h-19h
L’homme sera-t-il immortel demain ?
Les fulgurants progrès de la médecine conjugués à ceux de l’intelligence artificielle modifient aujourd’hui profondément le devenir de l’homme, et pour certains sa nature même. Entre science-fiction et réalité, que penser aujourd’hui de ce que certains nomment la « tentation transhumaniste » ?
Avec Franck Damour (Salvator), Charles Delhez (Fidélité), Ryna Monaca (Al Bouraq). Animé par Marc Leboucher.

Samedi 19 mars

11h-12h
Pourquoi méditer ?
Les pratiques méditatives religieuses ou laïques recueillent de plus en plus d’adeptes. Quelles sont les raisons de cet engouement et les bienfaits d’une méditation au quotidien ?
Avec Eric Rommeluère (Le Seuil), Raphaël Liogier (Cnrs éd.). Animé par Sandrine Colombo.

12h-13h
La poésie est-elle mystique ?
De Rumi à Jean de La Croix, de Kabîr à Claudel, langage mystique et création poétique fonctionnent à l’unisson. La Création n’est-elle pas « une entreprise de Dieu pour créer des créateurs, pour s’adjoindre des êtres dignes de son amour » (Henri Bergon, Les Deux sources de la morale et de la religion) ?  En offrant au monde sa texture de mots, le poème serait-il une réponse à l’appel du divin ?
Avec Jean-Pierre Denis (Le Passeur), Colette Nys-Mazure (Desclée de Brouwer), Gabriel Okoundji (Fédérop éd.). Animé par Leili Anvar.

14h-15h
François, pape d’un nouveau monde ?
Quelque chose a changé dans l’Église catholique. François, ce pape jésuite venu du bout du monde, fait souffler non seulement sur Rome et sur l’Eglise hypercentralisée, mais également auprès des chefs d’Etat et des hommes du monde entier, un vent de réforme et de révolte qui suscite étonnement et espoir.
Avec Isabelle de Gaulmyn (Le Seuil), Michel Cool (Salvator), Mostafa Cherif (Al Bouraq). Animé par Christophe Henning.

15h-16h
Pèlerins d’aujourd’hui, que cherchent-ils ?
Compostelle, Rome, Jérusalem ou La Mecque… l’attrait des pèlerinages religieux n’a jamais été aussi fort. Que cherche celui qui, un beau matin, prend le chemin et confie sa destinée au rythme de ses propres pas vers Dieu ? L’autre ? Lui-même ? Les humains ne sont-ils pas tous des pèlerins sur terre, homo viator, des êtres en marche ?
Avec Marie-Edith Laval (Le Passeur), Sylvia Chiffoleau (Belin), Edouard Cortès (Arthaud). Animé par Gaëlle de La Brosse.

16h-17h
Christianisme et islam, quel dialogue ?
Pour qu’il y ait dialogue entre la culture occidentale judéo-chrétienne et la culture musulmane, il est nécessaire de faire le point sur leurs différences idéologiques tout en identifiant leurs points communs. Si les religions créent du lien, n’est-il pas temps de bâtir des ponts ?
Avec Rémi Brague (Salvator), Adrien Leites (Al Bouraq). Animé par Nathalie Leenhardt (Réforme).

17h-18h
Pourquoi l’islamisme ?
Pour l’islamisme, il s’agit de revitaliser une communauté musulmane trop longtemps
obsédée par la modernité à l’occidentale. Pour atteindre ce but, les islamistes propagent
l’idée arrêtée d’une communauté musulmane homogène, à l’identité fixe. En matière de religion comme ailleurs, peut-on se passer de pluralité ?
Avec Kamal Redouani (Arthaud), Emilio Platti (Fidélité), Rachid Benzine (Le Seuil). Animé par Ariel Planeix.

18h-19h
Des chemins spirituels en dehors des religions ?
Les religions instituées recouvrent-elles tout l’éventail des pratiques spirituelles ? N’y a-t-il pas d’autres moyens de se relier à la transcendance que de croire en un dieu quel qu’il soit ? La foi peut-elle se passer d’une référence au divin ?
Avec Florence Quentin (Desclée de Brouwer), Jacqueline Kelen (Desclée de Brouwer), Bernard Chevilliat (revue Ultreïa, Hozhoni). Animé par Jean-Antoine Loiseau.

Dimanche 20 mars

11h-12h
Les religions au risque de la psychanalyse
Les religions et la psychanalyse offrent-elles des récits concurrents sur l’intériorité humaine ? Ou sont-elles des démarches complémentaires permettant d’approcher une même réalité spirituelle ?
Avec Marie Balmary (Actes Sud), Fethi Benslama (Flammarion), Jeong Myeong-Kyo (Decrescenzo). Animé par Eric Vinson.

12h-13h
Y a-t-il encore des guerres de religion ?
La foi facteur de guerre ? Si les religions du monde ont avant tout un idéal de paix n’est-ce pas contradictoire de mener des batailles en leur nom ? Invoquer la sainteté d’une guerre, hier comme aujourd’hui, est-ce autre chose qu’un alibi éhonté visant à masquer les appétits humains ?
Avec Bertrand Badie (Salvator), Odon Vallet (Albin Michel), Paul Clavier (Le Passeur). Animé par Eduardo Castillo.

14h-15h
Grand entretien avec Dounia Bouzar (Le Seuil)
Pulsion de mort et radicalisation religieuse conjuguent leurs effets néfastes dans la tête des jeunes embrigadés par le terrorisme djihadiste. Comment lutter contre cette idéologie mortifère et empêcher les plus fragiles d’y céder ?
Animé par Karine Papillaud.

15h-16h
La laïcité à la française est-elle défendable ?
Le pacte laïque républicain est-il menacé ? Si oui, en quoi et par qui ? Faut-il le défendre? Quels sont les travers et les dangers qui menacent le vivre ensemble dans le creuset des lois républicaines ? La société française saura-t-elle évoluer, se renouveler, sans perdre de vue ses valeurs fondatrices ?
Avec Abdennour Bidar (Albin Michel), Jean Baubérot (éd. de la MSH), Farid Abdelkrim (Al Bouraq). Animé par Isabelle de Gaulmyn.

16h-17h
L’islam est-il compatible avec la République ?
A l’instar des autres religions de France, la reconnaissance de la place de la religion musulmane au sein de la société française relève d’un processus historique. Où en est l’islam en ce moment ? Qu’entend-on par l’islam « de » ou « en » France ?
Avec Pierre Manent (Desclée de Brouwer), Markus Kneer (Lessius), Galeb Bencheikh (Al Bouraq). Animé par Jean-Luc Pouthier.

© 2014 SNE. Tous droits réservés