Scolaire

L’édition scolaire (306,6 millions d’euros, soit 12,2% des ventes de livres) connait une période très difficile en l’absence de réformes scolaires. Après une baisse de 4,0% des ventes en valeur en 2012 et un recul de 13,1% en 2013, c’un un nouveau repli de 5,2% que doivent affronter les éditeurs en 2014. Les segments les plus touchés sont toujours le secondaire qui après la chute de 34,4% en 2013 affiche à nouveau une baisse de 10% en 2014 (en valeur) que ne compense pas une timide reprise sur le segment du préscolaire et du primaire qui progresse de 3% en valeur en 2014. Les ventes des autres livres du secteur scolaire (pédagogie et formation des enseignants,  manuels techniques et parascolaire) sont également toutes orientées à la baisse (-6% en valeur) et ne permettent pas de limiter la chute. En l’absence de réforme en 2015, une quatrième année très difficile s’annonce.

© 2014 SNE. Tous droits réservés