Si cette newsletter ne s’affiche pas correctement cliquez ici
09 janvier 2024
La lettre du SNE

Le 9 octobre 2023, à l’occasion de leur 4e édition, les Assises de la littérature jeunesse ont réuni maisons d’édition, auteurs et autrices, traducteurs et traductrices, journalistes, médiateurs et médiatrices du livre ou encore enseignants et enseignantes autour du thème : « La littérature jeunesse, continent sans frontières ? ».

Plusieurs tables rondes ont été organisées autour des métiers de l’international, du défi que pose le numérique à ce segment éditorial, des enjeux de la coopération internationale et de la littérature jeunesse comme vecteur de soft power.

Ces prises de parole ont été ponctuées de discours, de lectures et de pastilles thématiques individuelles visant à répondre à cette question centrale : entre contes patrimoniaux et soft power, quelle place et quel rôle pour la littérature jeunesse ?

Découvrir les photos de la journée

Voir le replay intégral de la journée

« Entre French-bashing et Petit-Prince-washing : la littérature jeunesse française vue par ses Gaulois »

La littérature jeunesse française est à la fois adorée et méprisée dans son propre pays. Tout auteur français, toute autrice française, veut absolument, faute d’écrire en anglais, être au moins traduit en anglais, langue (et pouvoir culturel et économique associé) supposée idéale pour le livre jeunesse.
Qu’en est-il réellement de la littérature jeunesse française, domestiquement comme à l’international, et que dit de la France ce complexe d’infériorité et de supériorité face à sa propre littérature pour enfants ?

Par Clémentine Beauvais, autrice et traductrice

Voir la vidéo

Table Ronde 1 – Les métiers de l’international

Les métiers du livre à l’international représentent une grande variété d’acteurs et d’actrices. Mais comment vend-on et à qui ?
Cette table-ronde évoque les atouts de cette organisation mais aussi les outils à la disposition des professionnels et professionnelles qui permettent de conquérir de nouveaux lecteurs et de nouvelles lectrices à l’international.

Modération : Nicolas Roche, directeur général, BIEF

  • Laura Karayotov, agent littéraire
  • Bernard Friot, traducteur
  • Isabelle Darthy, responsable de cession de droits, L’école des loisirs
  • Laurence Leclercq, responsable de cession de droits BD Jeunesse, Delcourt

Lire la synthèse

Voir la vidéo

« L’insertion de la littérature jeunesse dans les formations universitaires à l’international »

À partir d’un rapide état des lieux de la formation universitaire à la littérature de jeunesse en France, il s’agit de s’interroger sur les enjeux pluridisciplinaires, les limites et les perspectives nouvelles à inventer ou à imiter, en s’inspirant, quand ils existent, de plusieurs modèles originaux proposés dans d’autres pays.

Par Mathilde Lévêque, professeure à l’Université Sorbonne Paris Nord

Voir la vidéo

Table Ronde 2 – La littérature jeunesse au défi du numérique

L’enjeu du numérique n’est depuis longtemps plus considéré comme une menace pour le livre, après que le livre électronique a pris valeur de nouveau format et s’est rangé aux côtés du poche pour enrichir l’accès à la lecture.
Pour autant, avec l’évolution des pratiques culturelles, l’industrie du livre se retrouve confrontée à de nouvelles problématiques. Qui seraient autant de nouvelles opportunités ?

Modération : Laurent Carpentier, journaliste, Le Monde

  • Anne-Sophie Steinlein, directrice des opérations, YouScribe
  • Michael Stora, psychologue et psychanalyste, expert des mondes numériques
  • Jeanne Seignol, journaliste et booktubeuse

Lire la synthèse

Voir la vidéo

Lecture à voix haute

Souleymane, finaliste Île-de-France 2023 des Petits champions de la lecture

Voir la vidéo

Table Ronde 3 – Les enjeux de la coopération internationale 

Table-ronde précédée par l’intervention vidéo de Dorottya Rédai, présidente de l’association hongroise LGBT LABRISZ, éditrice du recueil de contes inclusifs  Brune-Feuille, le prince se marie et autres contes inclusifs.

C’est une histoire… d’influence. Le livre, et par extension les professionnels et professionnelles du livre, sont des passeurs et passeuses indispensables d’idées. En ce sens, leur rôle n’est pas neutre.
Quels sont les enjeux politiques actuels du livre jeunesse en matière de coopération internationale ? Comment le livre jeunesse contribue-t-il à la lutte contre le sexisme, le racisme et les discriminations ?

Modération : Florence Salanouve, directrice de la valorisation à l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (ENSIBB)

  • Christine Cornet, ex-attachée Livre et débat d’idées au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
  • Hasmig Chahinian, chargée de mission internationale au CNLJ, responsable d’IBBY France
  • Laurence Faron, directrice des éditions Talents Hauts et co-présidente du groupe Jeunesse du SNE
  • Christine Morault, co-fondatrice et directrice éditoriale des éditions MeMo

Lire la synthèse

Voir la vidéo

« Les contes qui traversent les frontières »

Certains contes populaires, notamment les contes merveilleux, ont souvent des versions dans différentes cultures. Au centre de leur dramaturgie, les liens humains et familiaux ont une place de choix.
Ceci nous permet de parler d’universalité concernant ce genre narratif oral. La langue de ces récits est symbolique. Les symboles, comme certains motifs, sont avant tout ancrés dans une culture spécifique, seule à même d’en décoder le sens.
Comment transmettre les contes venus d’ailleurs, ici, aujourd’hui, sans tomber dans l’appropriation culturelle ?

Par Praline Gay-Para, conteuse

Voir la vidéo

Table Ronde 4 – La littérature jeunesse, vecteur de soft power

Avec 65,1 millions de livres vendus, la littérature jeunesse est devenue incontournable.
Alors qu’il est difficile de s’exporter à l’international et que le manga ou le young adult sont de plus en plus populaires, comment la littérature jeunesse peut-elle s’adapter et conserver son influence ?

Modération : Lloyd Chéry, journaliste et rédacteur en chef adjoint de Métal Hurlant, animateur du podcast C’est Plus que de la SF, premier podcast français sur la science-fiction.

  • Cédric Pilot, producteur, Mediawan
  • Louis Barchon, rédacteur en chef de la revue Lecture Jeune
  • Valérie Salaam, libraire à la libraire Folies d’Encre (Les Lilas)

Lire la synthèse

Voir la vidéo

Discours de clôture

Par Laurence Faron et Cécile Térouanne, co-présidentes du groupe Jeunesse du SNE

Voir la vidéo

Le Syndicat national de l’édition remercie chaleureusement ses partenaires institutionnels, la BnF, le Centre national de la littérature pour la jeunesse (CNLJ), la Sofia ; Jean-Yves Duhoo et Dorothée de Monfreid, qui ont illustré cette journée en continu ; ainsi que toutes les personnes qui ont rendu possible le bon déroulé de cet événement.

Rendez-vous en 2025 pour une nouvelle édition !

Pour en savoir plus sur les chiffres et les tendances propres au segment de la littérature jeunesse,
retrouvez  la synthèse détaillée du SNE.

 

Vous recevez cet email du SNE
115 boulevard Saint-Germain
75006 Paris - France
T. 33 (0)1 44 41 40 50
Se désinscrire
© 2024 SNE
Suivez le SNE
Les sites du SNE :