Le livre audio, une nouvelle dimension au plaisir de lire

Le développement du livre audio représente une opportunité nouvelle de garder fidèle à l’univers du livre et de la lecture toute une génération mobile, sollicitée par d’autres formes de loisirs. Forme ancienne de lecture, elle devient moderne par sa dématérialisation grâce à des équipements largement répandus. Au-delà des chiffres du marché du livre audio, en France et à l’étranger, qui sont les audio-lecteurs ? Quelles sont leurs pratiques ?

Pour répondre à ces questions, la commission Livre Audio du Syndicat national de l’édition (SNE), avec le soutien du Centre National du Livre, a confié à Ipsos le soin de réaliser une étude relative aux usages d’écoute de livre audio.
Cette étude a porté sur un échantillon de 2 000 personnes, représentatif de la population française âgée de 16 à 75 ans, interrogé en ligne du 20 au 27 février 2017 via le panel Ipsos Interactive Service.

Quels sont les grands enseignements de cette étude ?

  • Près d’un Français sur 5 a déjà écouté un livre audio, et 1 sur 10 en achète.
  • Les audio-lecteurs sont de grands lecteurs sous tous formats, d’un bon niveau culturel et social, et particulièrement actifs, à qui cette forme permet de lire davantage.
  • Mode d’écoute : 58% écoutent sur CD mais le format dématérialisé augmente fortement.
  • Fréquence d’écoute : La grande majorité écoute 1 à 2 livres audio par an. Comme il y a de grands adeptes, la moyenne écoutée est de 7 livres par an.
  • Lieux d’écoute : L’écoute de livres audio se fait principalement à domicile (64%), lors d’un moment de détente (42%). La moitié écoute également hors de chez eux et surtout en voiture lors d’un long trajet.
  • Le choix du livre se fait essentiellement en fonction du sujet et de la voix de l’interprète.

Le livre audio présente de nombreux atouts pour les lecteurs adultes ou pour les enfants : ressentir une émotion forte procurée par la voix des interprètes, pouvoir lire en pratiquant d’autres activités, notamment en situation de mobilité ; préserver ses yeux des  écrans ; s’immerger l’univers d’un livre…
Selon les parents, les livres audio occupent calmement les enfants, développent leur imagination et leur compréhension du langage et du texte et enrichissent leur vocabulaire.
Et pourtant, des freins entravent son développement : pour les non lecteurs/non intéressés, les freins sont l’attachement au papier pour le public adultes et la crainte de difficultés de concentration chez les jeunes.. Ces préjugés tombent généralement avec la pratique. Par ailleurs, le prix est perçu comme élevé, l’offre est méconnue et perçue comme restreinte, conséquence d’un manque de visibilité dans les points de vente, physiques ou dématérialisés.
Alors que l’usage de livres audio ne cesse d’augmenter à l’étranger notamment aux États-Unis, son potentiel de développement en France est important. En élargissant sa diffusion, le livre audio deviendra accessible à un plus grand nombre, apportant ainsi à toutes les générations une nouvelle dimension au plaisir de lire.

Téléchargez l’infographie.

L’étude « Les Français et le livre audio » a été présentée le 26 juin 2017 au Centre National du Livre, en présence de Vincent Monadé, Président du CNL, et de Paule du Boucher, Présidente de la commission Livre audio du SNE, à l’occasion de la remise du grand prix du Livre Audio organisée par l’association « La Plume de Paon ».
A cette occasion, une donation de livres Audio (d’un montant de 3000€) à l’initiative d’Ipsos et avec la participation des éditeurs de Livres audio, membres de la commission Livre Audio du SNE, sera effectuée au profit de l’Association Les Blouses Roses qui lutte contre la solitude des personnes âgées et des malades, enfants ou adultes, par des animations ludiques et créatives.

© 2014 SNE. Tous droits réservés