Mission

Les principales missions du Syndicat national de l’édition figurent dans ses statuts.

Représentation

Le SNE, organisation professionnelle des entreprises d’édition, défend les intérêts des éditeurs de livres publiés à compte d’éditeur.

Le SNE a pour mission :

  • d’assurer un dialogue constant avec tous les acteurs de la chaîne du livre en représentant l’édition auprès d’organismes nationaux, publics ou privés, qui participent à son économie.
  • de représenter l’édition au niveau national. Le SNE entretient des relations étroites avec le ministère de la Culture et de la Communication, plus particulièrement le Service du Livre et de la Lecture et le Centre national du livre. Les autres interlocuteurs fréquents du SNE sont les ministères chargés de l’Education nationale, de la Recherche, des Affaires étrangères et de la Coopération. Les représentants du SNE rencontrent également régulièrement les élus du Sénat et de l’Assemblée nationale.
  • de représenter l’édition française auprès de la Fédération des éditeurs européens et de l’Union internationale des éditeurs, au sein desquelles il suit les travaux législatifs aux niveaux européen et international.
  • de soutenir la création par la défense de la liberté de publication, du respect du droit d’auteur, du principe du prix unique du livre et de la diversité éditoriale.
  • de promouvoir le livre et la lecture à travers l’organisation de manifestations relatives au livre, dont le Salon du livre de Paris.
  • d’informer ses adhérents des actualités réglementaires, juridiques et économiques et leur proposer des rencontres professionnelles, conférences et cycles de formation.
  • d’éditer chaque année les statistiques de la profession.

Avec plus de 650 membres, le SNE défend l’idée que l’action collective permet de construire l’avenir de l’édition.

Promotion de la lecture et de l’écrit

Le soutien de la création et de la recherche par la défense de la liberté de publication, du respect du droit d’auteur et du principe du prix unique du livre constitue l’objet du Syndicat selon les termes de ses statuts.

Le Salon du livre, qui se tient chaque année à Paris depuis 1981 sous l’égide du Syndicat, est la principale action de promotion collective du livre et de l’édition.

Réflexions, échanges et initiatives

Les commissions du Syndicat rassemblent les éditeurs sur des thèmes communs à l’ensemble des maisons. Elles travaillent à partir des orientations données par le Bureau du Syndicat dans un certain nombre de domaines au nombre desquels : le droit de la propriété intellectuelle, le droit social, l’économie et la fiscalité du livre, les relations avec les partenaires commerciaux des éditeurs, les cessions et acquisitions de droits, les nouvelles technologies…
Parmi les travaux récents des commissions, on peut citer : la loi sur le prix unique du livre numérique, la révision de la loi de 1949 sur les publications destinées à la jeunesse, la mise en œuvre des lois sur la copie privée numérique et le droit de prêt, l’actualisation et le développement de modèles de contrats d’édition, l’extension du champ d’application du taux réduit de TVA applicable au livre, les relations entre l’édition publique et l’édition privée…

Les groupes du Syndicat sont des structures d’information et de proposition des différents secteurs de l’édition : Art, Bande dessinée, Droit et sciences économiques, Environnement, Jeunesse, Religion, Universitaire, Littérature générale, Enseignement, Livre de science.
Les groupes qui le souhaitent peuvent conduire des opérations particulières aux secteurs qu’ils couvrent dans le cadre des actions collectives du Syndicat, telles que le site Internet www.sciencespourtous.org et www.livresdart.fr, ou les « Rencontres des éditeurs de littérature de Jeunesse » en régions. Dans le même esprit, différents groupes assurent leur présence collective au Salon du livre de Paris (Village des Arts, le stand Sciences pour Tous, le stand Religion).

Information et conseil aux éditeurs

Le syndicat édite des publications et diffuse des documents.

Les chargés de mission du syndicat renseignent les éditeurs dans leurs domaines de compétence respectifs : études et statistiques, contrats, convention collective, questions juridiques, conseil fiscal, diffusion, distribution.
Le Syndicat collecte chaque année, auprès de l’ensemble des entreprises de la profession, les informations statistiques de l’Edition.

NB : Le SNE n’a aucun lien avec le Syndicat du livre. Le SNE est un syndicat professionnel qui représente les éditeurs de livres, tandis que le Syndicat du Livre représente les ouvriers de la presse quotidienne régionale regroupés au sein d’une des branches de la CGT.

Les liens entre le livre et l’Etat ont toujours existé, depuis le privilège du Roi jusqu’à l’institution du prix fixe du livre.
Aujourd’hui, des relations étroites se sont naturellement instaurées entre l’édition et le ministère de la Culture et de la Communication, plus particulièrement la Direction du Livre et de la Lecture (DLL), qui est en quelque sorte le gardien des textes législatifs et réglementaires régissant l’activité du livre. Le Directeur du Livre préside par ailleurs le Centre national du livre (CNL), établissement public qui accorde différentes aides aux éditeurs, comme aux auteurs et aux libraires. A l’échelon local, les Directions régionales des Affaires culturelles (DRAC) sont les relais de l’action du ministère, notamment en direction des petites structures éditoriales.

A côté des aspects législatifs ou réglementaires, la DLL et le CNL s’engagent régulièrement avec le SNE dans des actions communes (études ou enquêtes sur l’édition, soutien à des opérations ou des manifestations liées à tel ou tel secteur de l’édition, etc.) et sont des partenaires actifs du Salon du livre, organisé par le SNE depuis son origine.

Les autres interlocuteurs fréquents du SNE sont principalement les ministères chargés de l’Education nationale, de la Recherche, des Affaires étrangères et de la Coopération. Mais il ne reçoit aucune subvention, ni de l’Etat, ni des collectivités locales.

© 2014 SNE. Tous droits réservés