L’édition publique

La problématique de la concurrence des éditeurs publics vis-à-vis des éditeurs privés se pose en France à la fois dans le monde physique, c’est-à-dire pour l’édition d’art, les cartes géographiques ou encore les sciences humaines, et dans le monde numérique, à travers la mise à disposition gratuite en ligne de données parfois enrichies, en particulier dans le domaine du droit. Cette situation se retrouve dans d’autres pays européens, comme la Grèce, le Luxembourg et l’Islande, où l’Etat publie lui-même l’ensemble des ouvrages scolaires.

En France, cette problématique a déjà donné lieu à plusieurs circulaires du gouvernement et à l’instauration d’un Médiateur de l’édition publique. Sur cette base, l’édition – et tout particulièrement les éditeurs juridiques – a entrepris depuis une dizaine d’années des démarches auprès des pouvoirs publics afin que leurs services respectent le cadre des missions de service public qui sont les leurs, et veillent notamment à ne pas apporter de valeur ajoutée aux informations brutes fournies en ligne gratuitement sur les sites publics.

© 2014 SNE. Tous droits réservés