Syndicat national de l'édition

Diversité culturelle

Diffusion des œuvres au niveau européen

« Le plaidoyer de la Fédération des Editeurs Européens (FEE) en faveur de programmes européens de soutien au livre » (2008), qui se décline sous la forme de 20 mesures-clés, résulte d’une demande du SNE et se place à la suite du mémorandum sur « la présence du livre du livre français dans les pays francophones du Sud ».

Demande de programmes européens de soutien au livre

Alors que l’édition représente le premier secteur culturel en Europe, on constate un réel déficit en matière de programmes communautaires consacrés au livre. En effet, les principales aides concernant le livre portent sur les traductions et sont sans commune mesure avec le budget consacré au cinéma et à l’audiovisuel.

Ce rapport présente nos demandes en expliquant que le livre est un vecteur fondamental de la culture, de la connaissance et des langues européennes que l’UE cherche à promouvoir et que l’édition est au cœur de la Société de l’Information et des Bibliothèques Numériques que l’UE souhaite encourager. Il aborde également les besoins de soutien des éditeurs pour des projets dans les pays en voie de développement (PVD), au motif que le livre est clairement reconnu comme un instrument clé de l’alphabétisation, de la diversité culturelle et du développement.

Saluant l’effort récent de la Direction Générale Education et Culture de la Commission Européenne qui a mis en place un Prix annuel de littérature de l’UE, dont elle co-finance l’organisation, nous encourageons la Commission à poursuivre une telle politique de financement de projets concernant plus directement le livre et les éditeurs.

Parmi nos 20 mesures de soutien au livre européen, se basant principalement sur des bonnes pratiques déjà existantes dans certains pays, on peut ainsi citer :

  • Un accroissement du soutien à la traduction
    Vu le risque financier que prend l’éditeur pour une traduction, le programme actuel devrait être complété par des mesures portant sur des montants financiers substantiels et couvrant les œuvres non littéraires et les langues non européennes. A terme, elles pourraient être intégrées au sein d’un véritable programme communautaire de traduction.
  • L’aide à la tenue de stands communs sur les salons du livre internationaux (pérennisation de l’aide au projet auquel a participé le BIEF en 2005-2006).
  • L’aide à la création de contenus numériques ou numérisés, dont la production est souvent plus onéreuse qu’on ne le croit.
  • Des soutiens pour des projets concernant toute la chaîne du livre dans les PVD ou d’économie émergente via l’inclusion formelle du livre dans le Fonds culturel pour les pays Afrique-Caraïbe-Pacifique et l’attribution de budgets d’aide au développement pour la fourniture de livres et le soutien aux activités des éditeurs locaux…

Ne manquez aucune actualité !

Abonnez-vous à la newsletter SNE

Partager par email

S'identifier

Pas encore inscrit?

Vous êtes adhérent au SNE, demandez vos codes d'accès.

Vous êtes éditeur et vous souhaitez adhérer au SNE.

S'inscrire à cet événement.

Gérer mes inscriptions aux groupes & commissions du SNE

Désolé. Vous devez être connecté pour accéder à ce formulaire.

Modifier votre mot de passe

Suppression d'une offre d'emploi

Souscrire aux newsletters suivantes