Syndicat national de l'édition

©François Tancré

Le Festival du Livre de Paris

Édition 2022

Pour valoriser l’édition dans toute sa diversité et la littérature sous toutes ses formes, la première édition du Festival du Livre de Paris tenue du 22 au 24 avril 2022 a séduit les visiteurs dans son nouvel écrin, le Grand Palais Éphémère, et ses espaces hors les murs. Renouant avec l’énergie vitale du premier Salon du Livre créé en 1981, le Festival accueillait cette année l’Inde comme pays invité d’honneur.

L’Inde, invitée d’honneur du Festival du Livre de Paris

Après deux ans de reports pour cause de pandémie, l’Inde a enfin été accueillie comme pays invité d’honneur au Festival du Livre de Paris. Cette invitation croisée – la France sera l’hôte d’honneur de la prochaine New Delhi World Book Fair – avait été annoncée en mars 2018, lors de la visite d’état du Président de la République Emmanuel Macron en Inde.

L’Inde au Festival du Livre de Paris a été le fruit d’un étroit et solide partenariat entre le SNE et le National Book Trust, et a été rendue possible grâce à l’implication décisive de l’Ambassade de France en Inde en lien avec l’Ambassade de l’Inde à Paris. Cette invitation a été pour les lecteurs français une occasion exceptionnelle de découvrir l’Inde à travers ses écrivains, éditeurs et professionnels du livre, dans ses fondamentaux, ses problématiques contemporaines et sa richesse culturelle et linguistique. La programmation des lettres indiennes a permis au public de découvrir la diversité qui caractérise la littérature indienne, célébrée dans tous ses genres : poésie, polar, BD, jeunesse. Les grands enjeux historiques, environnementaux et de traduction étaient également au cœur des conférences du Festival.

De grandes personnalités indiennes, auteurs, historiens, journalistes ou encore metteurs en scène, telles que Anuradha Roy, Deepak Unnikrishnan, Aanchal Malhotra, Sandip Roy et Ajay Chowdhury ont participé aux rencontres avec les lecteurs.

Une programmation unanimement saluée au Grand Palais Ephémère et hors les murs

Raconter des histoires, transmettre des idées, décrypter le monde, informer, faire rire, pleurer, trembler, indigner, conforter… C’est avec cette définition du livre que la programmation du Festival du Livre de Paris a été conçue par Marie-Madeleine Rigopoulos, directrice artistique : en invitant à la lecture, tous univers confondus, et en faisant dialoguer les genres et les générations.

Pour cette première édition du Festival, qui a modernisé les codes du premier Salon du Livre créé en 1981 par les éditeurs du SNE, la programmation a été hybride, à la fois in situ dans le nouveau lieu du Grand Palais Éphémère mais aussi hors les murs, dans des lieux parisiens emblématiques de la culture, de l’histoire et de la littérature.

Petites, moyennes et grandes maisons d’édition étaient représentées sur les différents stands du Grand Palais Éphémère. Les cafés littéraires et l’Agora ont été des lieux de rencontre privilégiés avec de très nombreux auteurs. Pensés autour de grands thèmes comme la nature, le monde, l’amour, la politique, la liberté, le cinéma, la science, l’histoire ou encore la cuisine, ces débats ont permis au public de (re)découvrir les auteurs dans un cadre inédit. Citons quelques temps forts : un débat entre Guillaume Meurice, Sacha Filipenko et Xavier Gorce sur la liberté de la presse, une discussion entre Enki Bilal et Etienne Klein abordant le sujet de la mémoire, un entretien avec Amélie Nothomb, une rencontre avec Mohamed Mbougar Sarr, prix Goncourt 2021, l’auteur ukrainien Andreï Kourkov, Pénélope Bagieu, Marie-Aude Murail, lauréate du prix Hans-Christian Andersen… Des lectures musicales comme celle de Mathias Malzieu, des rencontres dessinées, des ateliers d’écriture, de dessin ou d’initiation au manga avec Senchiro, des lectures pour petits et grands ou encore deux expositions, Zep et Goldorak, ont également rythmé les trois jours du Festival. Hors les murs, les visiteurs ont pu assister à des conférences exceptionnelles : le grand entretien avec le prix Nobel Orhan Pamuk au Panthéon, Mathias Malzieu et Nancy Huston au Petit Palais, Ludmila Oulistkaïa à la Maison de la Poésie, Hugo Clément et Bartabas à l’Académie du Climat…

Pour inviter à la découverte de lettres étrangères, ambassades et centres culturels avaient accepté d’ouvrir leurs portes au public : Ambassade de Pologne, atelier néerlandais, centres culturels canadien, ukrainien ou hongrois ont accueilli de nombreux visiteurs à l’occasion de rencontres avec les auteurs de leurs pays, tels que Rafał Kosik, Frank Westerman, Danielle Dussault, Sofia Andrukhovych ou Eszter T. Molnár. Enfin, l’invitation au voyage a également pris  une forme itinérante, à pied, en bus ou sur une péniche. D’originales Flâneries littéraires proposées par Marie-Rose Guarnieri, présidente de l’association Verbes, ont ainsi été proposées dans des lieux mythiques parisiens : le Louvre, la Seine sur une péniche, Saint-Germain-des-Prés au sein de la maison d’édition Gallimard ou encore au Café de Flore…

Cinq prix littéraires ont été remis durant le Festival :

  • Prix Marie-Claire
    Laurine Thizy, Les Maisons vides (Editions de l’Olivier)
  • Prix de la littérature de l’Union Européenne
    GÉORGIE: Agarbagechute d’Iva Pezuashvili
  • Prix France Musique Claude Samuel
    – Grand Prix : Stella Rollet, Donizetti et la France -1831-1897, Classiques Garnier
    – Prix de la Biographie : Philippe Blay, Reynaldo Hahn, Fayard
    – Prix du Jury : Isabelle Warnier, Bernadette Mangin et Cyrille Delhaye Pierre Henry, l’œuvre Philharmonie de Paris
    – Coup de Cœur : Étienne Barilier, Pour la main gauche. Histoire d’un piano singulier, Premières Loges
  • Prix Littéraire des Lycéens de la Région Île-de France

– Habitant de nulle part, originaire de partout, Souleymane Diamanka, Le Seuil
– Les Papillons, Barcella, Le Cherche Midi
– Blanc autour, Wilfrid Lupano et Stéphane Fert, Dargaud
– Une baignoire dans le désert, Jadd Hilal, Elyzad
– La Petite Dernière, Fatima Daas, Noir sur blanc/Notabila
– Radium Girls, Cy, Glénat
– La Section Lucky, Frédéric Schmitter, Le Rocher

  • Prix littéraire France-Québec Marie-Claire Blais
    Salomé Berlemont-Gilles, Le premier qui tombera, Éditions Grasset

L’Ukraine, au cœur du Festival du Livre de Paris

Pour faire entendre la voix, étouffée par la guerre, des Ukrainiens, le Festival du Livre de Paris a mis à l’honneur la littérature ukrainienne. Un stand a été offert aux représentants des éditeurs ukrainiens. Un stand sans éditeurs. Mais un stand aux couleurs du pays, célébrant la richesse de la littérature ukrainienne.

Par ailleurs, le public a pu rencontrer l’écrivain Andreï Kourkov sur son stand où il a dédicacé de nombreux ouvrages et notamment son dernier roman, « Les abeilles grises », paru en France en février aux éditions Liana Levi, et l’écouter sur la scène de l’Agora lors d’un entretien intitulé « l’Ukraine, la plume et le glaive ».

Enfin, c’est en présence d’Andrei Kourkov, que le prix de l’Union Européenne de Littérature 2022 a été remis à l’auteur géorgien Iva Pezuashvili dans le cadre du Festival du Livre de Paris. L’occasion pour Mariya Gabriel, Commissaire européen à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, de diffuser un message vidéo dans lequel elle a rappelé le travail mené avec les états membres de l’UE et les organisations internationales pour préserver le patrimoine culturel ukrainien et œuvrer d’ores et déjà à la reconstruction du pays.

Le premier Paris Book Market voit le jour

Pour la première fois à Paris, un marché professionnel international des droits a réuni des responsables de droits des maisons d’édition françaises – et les sous-agents les représentant – et des éditeurs étrangers d’acquisition. Organisé par le Bureau international de l’Édition française (BIEF) et soutenu par le ministère de la Culture et la Sofia, la première édition du Paris Book Market s’est tenue en marge du Festival du Livre de Paris, les 21 et 22 avril 2022, en plein cœur de la  capitale, rue de Turenne.

130 maisons d’édition françaises et 155 éditeurs étrangers d’acquisition ont répondu présents, et près de 2 000 rendez-vous ont été  organisés. À l’image des grandes foires internationales de Londres, Francfort ou Bologne, le Paris Book Market est un nouveau temps fort pour les éditeurs de toutes tailles et publiant dans tous les secteurs éditoriaux. Outre les éditeurs venus d’Inde, le BIEF, en partenariat avec de nombreux Instituts français, a contribué à inviter des éditeurs de près de 35 pays.

Les 14 membres de l’édition 2022 du Fellowship de Paris – réunissant de jeunes éditeurs du monde entier – participaient également au Paris Book Market tout comme une cinquantaine d’anciens participants venus fêter à cette occasion le 10e anniversaire du Fellowship.

Une manifestation soutenue par de nombreux partenaires

Le soutien actif de nombreux partenaires a permis au Festival du Livre de Paris de vibrer pendant trois jours au Grand Palais Éphémère et hors de ses murs. De nombreux partenaires historiques du Salon du Livre de Paris, ont répondu présents et accompagné le changement de format de la manifestation.

Grâce à leur soutien, la Région Île-de- France et le Centre National du Livre (CNL) ont permis à plus de cinquante « petits » éditeurs indépendants d’exposer  leurs ouvrages. Le CNL et la Région Île-de-France ont également offert plus de 11 000 chèques Lire, afin d’encourager la lecture chez les enfants et les adolescents.

Radio France et France Télévisions étaient également au rendez-vous, Radio France par la présence d’un studio et la programmation de plusieurs émissions depuis le Grand Palais Éphémère et France TV par sa participation à la programmation des rencontres sur l’Agora. Toutes deux ont largement relayé la manifestation sur leurs antennes !

Partenaires historiques également, le BIEF, le CFC, Le Figaro, Le Point, Marie-Claire, la ville de Paris, la RATP, la Fondation Jan Michalski et la Sofia ont tous, par leur présence, physique et/ou médiatique, permis au Festival du Livre de Paris de faire rayonner le livre et la lecture en France et au-delà !

Enfin, innovation de ce nouveau format, le Festival du Livre de Paris a noué un partenariat privilégié avec Paris Librairies, en centralisant les commandes de livres et en confiant l’accueil et l’accompagnement des festivaliers aux libraires de son réseau. Une manière concrète de respecter et valoriser l’ensemble des acteurs de la chaîne du livre. À toutes et tous, les membres du Syndicat national de l’édition expriment leurs plus vifs remerciements.

 

Ne manquez aucune actualité !

Abonnez-vous à la newsletter SNE

Partager par email

S'identifier

Pas encore inscrit?

Vous êtes adhérent au SNE, demandez vos codes d'accès.

Vous êtes éditeur et vous souhaitez adhérer au SNE.

S'inscrire à cet événement.

Gérer mes inscriptions aux groupes & commissions du SNE

Désolé. Vous devez être connecté pour accéder à ce formulaire.

Modifier votre mot de passe

Dépublication d'une offre d'emploi

Suppression d'une offre d'emploi

Souscrire aux newsletters suivantes