Syndicat national de l'édition

Social

Prospective : une étude socio-économique de la branche de l’édition

Dans le cadre du contrat « Engagement de développement de l’emploi et des compétences » (EDEC) conclu entre l’AFDAS, la Direction générale à l’emploi et à la formation professionnelles (DGEFP) et la Direction générale de la création artistique (DGCA) du ministère de la Culture, une étude prospective socio-économique commune à l’édition de livres, l’édition phonographique et l’édition de musique sera publiée prochainement.

Le rapport réalise un état des lieux et une analyse économique et sociale des trois secteurs, ainsi qu’une analyse prospective fondée sur les perspectives d’évolution du marché à 5 ans.

De cette étude, il résulte plusieurs points :

Les frontières sont de plus en plus poreuses entre les différents métiers présents dans l’édition, voire dans les autres branches, même si quelques métiers restent spécifiques à certains secteurs.  On observe par ailleurs une mutation des méthodes de travail du fait de la diversification des formats et des circuits de distribution, une évolution des métiers du management, un recours plus massif au télétravail…

La transformation digitale de son côté touche toutes les entreprises. Souvent externalisées, les prestations digitales génèrent des coûts importants. De ce fait, les entreprises sont confrontées à un double enjeu : internaliser une partie des compétences dans ce domaine par le recrutement et/ou la formation interne et renforcer l’attractivité de la branche vers ces métiers très demandés.

Concernant les enjeux environnementaux, bien que les entreprises y soient sensibilisées, leur impact sur les métiers est encore faible. L’analyse du cycle de vie des produits physiques pour en limiter l’impact environnemental est notamment un enjeu important ; de même que la mesure de l’empreinte carbone liée au stockage de données, bien que l’évolution de la réglementation et les moyens à mettre en œuvre pour la réduire soient peu connus.  La réalisation d’une analyse en externe pourrait également permettre d’orienter les prises de décision sur le choix des matières et des fournisseurs.

Enfin, concernant la formation, une cartographie de l’offre de formation aux métiers de l’édition et un bilan d’adéquation entre offre de formation et besoins futurs ont été réalisés.  Les principales préconisations sont les suivantes :

  • Promouvoir l’alternance dans la branche en structurant la politique alternance de la branche et en développant la promotion du contrat d’alternance expérimental ;
  • Développer le tutorat en élaborant un guide tutorat et en définissant un parcours de formation structuré pour les tuteurs de la branche ;
  • Attirer les talents numériques en valorisant les parcours possibles liés aux métiers digitaux et en créant un référentiel pour les nouveaux métiers identifiés ;
  • Déployer la culture numérique auprès de l’ensemble des salariés ;
  • Accompagner les entreprises dans l’intégration de la transition sociale et environnementale ;
  • Accompagner l’évolution des modes de management dans la branche.

Ne manquez aucune actualité !

Abonnez-vous à la newsletter SNE

Partager par email

S'identifier

Pas encore inscrit?

Vous êtes adhérent au SNE, demandez vos codes d'accès.

Vous êtes éditeur et vous souhaitez adhérer au SNE.

S'inscrire à cet événement.

Gérer mes inscriptions aux groupes & commissions du SNE

Désolé. Vous devez être connecté pour accéder à ce formulaire.

Modifier votre mot de passe

Dépublication d'une offre d'emploi

Suppression d'une offre d'emploi

Souscrire aux newsletters suivantes