Les petits champions de la lecture

Promouvoir la lecture, un engagement du SNE

La promotion du livre et de la lecture figure au cœur des  missions statutaires du SNE. Les Français sont très attachés au livre : 96% des lecteurs estiment qu’il est important de transmettre le goût de lire aux enfants. Entre 15 et 25 ans, les jeunes lisent dans leur très large majorité : 80% sont des lecteurs, contre 70% pour l’ensemble de la population française. Cependant cette proportion est en baisse.
Autre facteur alarmant, la fracture de la lecture s’aggrave. L’enquête PISA 2012 de l’OCDE sur l’état de l’éducation dans le monde montre que les résultats des élèves français les plus en difficulté sont nettement inférieurs à la moyenne observée dans les pays de l’OCDE et qu’ils ont tendance à baisser. L’écart en compréhension de l’écrit se creuse entre les élèves.

C’est pourquoi le SNE a lancé en 2012 une opération accessible, susceptible d’attirer vers le livre des enfants qui en sont éloignés. L’opération vise à promouvoir la lecture sur un mode oral et festif, afin de toucher un large public. L’expérience le montre, les hiérarchies habituelles sont abolies : la diversité des enfants accueillis pour les finales des étapes 2, 3 et enfin, de la finale nationale, indique clairement que l’origine géographique et sociale n’est pas un facteur de succès dans cette aventure.

Le concept des petits champions de la lecture

Les enfants scolarisés en classe de CM2 sont invités à lire en public pendant 3 minutes un extrait de fiction de leur choix. Les enfants peuvent participer :
– au sein de leur classe (grande majorité des participants)
– au sein d’un groupe d’enfants de 10 à 12 ans, sous la responsabilité d’un bibliothécaire, libraire, ou autre « médiateur du livre » (7% des inscrits au premier tour 2013, en croissance).
Le jeu est organisé en quatre étapes : le meilleur lecteur, désigné par ses pairs, participe à un quart de finale organisé par des volontaires au niveau local, puis à une demi-finale régionale en vidéo sur Internet, et enfin à une grande finale nationale.

Des partenaires importants

Les partenaires ont renouvelé leur soutien : merci à eux ! Le Ministère de l’Education nationale, Radio France, France Télévisions, L’Express-Lire, Sciences et Vie découverte, Magic Maman, le Groupe Corlet (imprimeur) se sont engagés à nos côtés pour faire connaître et promouvoir cette opération.
L’ensemble des professionnels de la chaîne du livre participe à l’engagement des éditeurs : auteurs, libraires, bibliothécaires, bénévoles membres d’associations de promotion de la lecture. Depuis le lancement du jeu, ce sont plus de 1000 adultes qui se sont engagés bénévolement auprès de l’association « Les Petits champions de la lecture ».
Grâce au groupe jeunesse du SNE, la dotation en livres pour les gagnants est considérable ; les lauréats ne gagnent pas seulement des livres pour eux, mais aussi – et surtout – pour leur classe. Le groupe jeunesse est également à l’initiative de la rencontre exceptionnelle entre les dix finalistes du jeu et les dix auteurs de littérature lors de la Finale nationale.

Les bénéfices du jeu

  • L’autonomie et le plaisir : Les enfants choisissent leur livre. La liberté qui leur est laissée met l’accent sur le goût personnel et le plaisir pris à lire.
  • L’aisance à l’oral : La lecture à voix haute, devant les camarades, crée une expérience ludique de prise de parole en public et d’expression personnelle.
  • La compréhension du texte et la maîtrise de la langue
  • La concentration : l’attention est renforcée par l’écoute active des lectures et la préparation de sa propre lecture.
  • Le partage : À l’inverse d’une conception isolée de la lecture, l’opération replace le livre au centre de la discussion. Les participants se surprennent les uns et les autres avec leurs lectures, ils découvrent grâce à d’autres enfants de leur âge la diversité des textes accessibles aux enfants. Selon le témoignage des enseignants, une solidarité s’établit entre grands et petits lecteurs.
  • La dimension collective prend rapidement le pas : les enfants soutiennent avec enthousiasme « leur » candidat. Les prix offerts aux enfants misent d’ailleurs pleinement sur cette dimension collective puisque les lauréats gagnent des livres pour leur école et des visites d’auteurs pour leur classe.
  • Les lectures connectées : Le développement d’internet et de la culture de l’écran a profondément modifié les habitudes culturelles des français, en particulier des plus jeunes. Pour intégrer cette expérience nouvelle, l’opération accorde une large part au partage des expériences sur les réseaux sociaux ou sur le site internet et la chaîne youtube de l’opération.
  • La promotion de la littérature de jeunesse et particulièrement des auteurs vivants : lors de la finale nationale, une liste de vingt livres est proposée aux enfants, qui choisissent librement. Le jour de la finale, chaque enfant est accompagné par l’auteur du livre qu’il a choisi. L’occasion d’une rencontre exceptionnelle pour ancrer durablement en chacun le plaisir de lire !
  • Un jeu accessible qui n’engage pas d’effort de mémorisation : les enfants disposent du texte qu’ils vont lire.

Dont témoignent les enseignants et les volontaires

Source d’émulation : « Le projet « Petits champions de lecture » a été un véritable catalyseur pour mes élèves. Les bons lecteurs ont tiré les lecteurs moins habiles et emmené toute la classe dans une véritable aventure à voix haute. »
Source de motivation : «  Un élève de CM2 est venu me parler de son envie de participer avec la classe aux “petits champions de la lecture”. Je lui ai promis devant la classe que j’allais regarder pour inscrire la classe à ce concours de lecture. Cela a motivé d’autres élèves et aujourd’hui pendant la récréation ils se lisent à voix haute des passages de livres et viennent nous les lire pour avoir notre avis. »
Création d’une solidarité nouvelle : « Les enfants sont très contents de cette initiative et du coup se mettent en recherche de textes pour ceux qui avaient du mal à aller vers les livres. »
Une aventure collective et positive :  « Nous avons vécu quelques mois passionnants grâce à ce concours qui a créé une ambiance très agréable dans les classes. Les élèves s’entrainaient, s’écoutaient, se conseillaient, et offraient leur lecture, le matin, à leurs camarades…une bien belle introduction pour commencer sa journée d’écolier. »

© 2014 SNE. Tous droits réservés